Katmandou – jour 1

Pour ce premier jour au Népal, nous voulions parcourir la ville à pied pour nous familiariser avec les lieux et nous rendre compte des distances. Nous avons donc entamé la marche en direction du bureau du tourisme, situé à l’autre bout de la ville. Nous sommes passés par le quartier de Thamel, très animé ; cela nous a tout de suite mis dans l’ambiance locale ! Les rues sont assez poussiéreuses, il y a beaucoup de gens et les autos, motos et taxis se disputent à coups de klaxon le peu d’espace restant pour circuler ! Les câbles électriques ressemblent à des pelotes emmêlées, les étals des marchands débordent sur la rue et quelques vaches déambulent gentiment. Il n’y a pas de rickshaw motorisé, ils sont tous à vélo et attendent les clients près des principaux points d’intérêt.

A l’office de tourisme, nous avons pu accomplir les formalités du permis pour le trekking que nous entreprendrons dans quelques jours. Nous avons terminé la matinée en nous promenant dans les rues marchandes à proximité de la vieille ville. Nous avons ensuite rejoint le quartier de Durbar Square, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, qui en constitue le cœur. Le prix de l’entrée a augmenté par rapport au prix indiqué dans notre guide, mais nous supposons que cela sert à couvrir les frais de restauration suite au tremblement de terre de 2015. En effet, beaucoup de monuments étaient encore effondrés ou en cours de reconstruction à notre passage. Nous avons tout de même pu admirer un grand nombre de temples hindous, statues et autres sanctuaires. Nous avons eu quelques difficultés à repousser les « guides officiels » qui abordaient tous les touristes présents sur la place pour un tour guidé « à un bon prix, garanti! ».

Sur le chemin du retour vers la guest house où nous logeons, nous nous sommes arrêtés au Stupa Kathesimbhu, lieu de pèlerinage tibétain. Il s’agit d’une copie miniature du Stupa de Swayambhunath, où nous nous rendrons dans la semaine. Les Stupas sont des édifices religieux d’origine bouddhiste, autour desquels les pèlerins déambulent dans le sens horaire et actionnent des moulins à prière. Chaque élément d’architecture possède une signification symbolique. On retrouve souvent les yeux de Bouddha sur les Stupas , le point d’interrogation à la place du nez est le chiffre un en népali, symbole d’unité. Une prière était en cours dans le temple voisin et nous étions étonnés de voir que les visites étaient autorisées à tous même pendant les prières.

La journée s’est terminée par une pause au calme dans les jardins de la guest house, dont nous posterons les photos très prochainement!

Publicités

4 réflexions sur “Katmandou – jour 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s