Trek des Annapurnas – partie 2

  • Journée de Dharapani (1900m) à Chame (2710m)

Pour cette journée, nous ne devrions pas avoir de mauvaise surprise concernant le dénivelé. En effet, le chemin suit la piste « jeepable »* sur quasiment tout le tracé, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de pente abrupte. Pour autant, ce n’est pas une étape simple: sur les 800m de dénivelé prévus, les deux tiers sont à passer sur les 6 premiers kilomètres. Au fur et à mesure que nous montons, l’air est frais et il commence à y avoir du vent; par endroits, les flaques d’eau sont gelées. L’inconvénient de la piste, c’est que nous devons régulièrement nous mettre de côté pour laisser passer jeeps et tracteurs. Il semble loin le temps où l’on devait croiser des groupes accompagnés d’ânes! Pourtant, nous verrons quelques bêtes sur le chemin, mais elles ne semblent plus utilisées pour les charges des touristes. En revanche, beaucoup de personnes font appel à des porteurs et des guides locaux; par moments, nous les envions en les voyant nous dépasser avec leur petit sac. Mais nous nous ravisons rapidement en voyant la charge supportée en contrepartie par les porteurs (parfois plus de 30kg): nous aurions culpabilisé de leur faire porter nos sacs.

Après 4h d’effort intense sur une piste en lacets – sur laquelle nous croisons quelques singes – nous sommes soulagés d’atteindre le village de Timang! Nous y ferons une halte d’une heure pour recharger les batteries, au soleil, sur une terrasse avec vue sur des sommets enneigés de plus de 6000m. La seconde partie de la journée sera moins difficile. Nous ferons les 10km qui nous séparent de Chame en 2h. En traversant les villages, de la fumée nous pique la gorge: le chauffage gaz a laissé place au feu de bois. Sur les abords des maisons, les stocks sont importants (l’hiver est rude!) et les hommes sont à l’oeuvre pour débiter les bûchettes qui seront également utilisées pour la cuisine. Nous choisissons une guest house très confortable pour cette nuit: toilettes européennes attenantes à la chambre, c’est le grand luxe!

  • Journée de Chame (2710m) à Upper Pisang (3400m)

L’intitulé donne le ton: 800m de dénivelé et franchissement de la barrière psychologique (et physique) des 3000m d’altitude! Le mal aigu des montagnes est sensé se manifester aux alentours de cette altitude, selon les cas (il n’y a pas de lien avec la santé physique initiale); de plus, notre record personnel est de 3000m (Piton des neiges à La Réunion), nous ne savons donc pas comment nous réagirons à des altitudes plus élevées. Nous commençons la randonnée en ayant en tête le profil du dénivelé: environ 500m de D+ sur les 7 premiers kilomètres, puis 300m sur les 8km suivants. Nous suivons la piste « jeepable » qui monte doucement sur 7km vers le village de Bhratang, serpentant dans une forêt de pin bien ombragée. La température est très fraîche (peut-être 0°C ou moins?) mais les premières montées font chauffer les muscles, si bien que les couches de vêtements cumulées sont de trop au bout d’une heure de marche. Nous nous sentons étonnement bien, peut-être nous sommes nous habitués au poids des sacs? Au fur et à mesure que le soleil monte dans le ciel, la température augmente timidement; les pins coupent le vent froid, ce qui rend la balade très agréable.

Nous atteignons Bhratang en moins de 2h. Il y a une gigantesque plantation de pommes (interdite d’accès sous peine d’amende) et nous profitons de la terrasse de l’unique restaurant (qui vend des pommes!) pour reprendre des forces. La suite de la journée se déroule finalement aussi bien que le début: forêts de pins ombragées, superbes paysages et dénivelé en douceur. Six kilomètres et 2h plus tard, nous atteignons le village de Dikhur Pokari, où nous faisons halte pour un en-cas. A ce moment-là, nous devons décider de la suite du trajet: soit nous continuons sur la piste pour passer la nuit à Lower Pisang (3200m) et suivre la piste en pente douce le lendemain, soit nous nous engageons sur le GR qui passe par Upper Pisang (3400m), sur l’autre rive et réputé plus joli, mais après quoi le dénivelé est assez violent. Nous décidons de couper la poire en deux et nous engageons sur le GR: nous passerons la nuit à Upper Pisang puis rejoindrons la piste le lendemain pour éviter les écarts de dénivelé trop importants.

Sur le chemin qui mène à Upper Pisang, le paysage semble irréel: aucun bruit à part la rivière, au loin, et personne à l’horizon. Peu de temps avant d’arriver à destination, nous passons à côté d’un village en ruine, déserté. La route passant en bas du village est probablement à 3300m d’altitude, mais pour atteindre les logements, il faut monter! La pente est raide, mais cela vaut la peine: sur le toit terrasse de la guest house choisie, la vue est magnifique. L’Annapurna IV (7525m) enneigé, surplombe le village de Lower Pisang, de l’autre côté de la rivière. Derrière nous se dresse le Pisang Peak (6091m) et au loin, nous apercevons le Tilicho (7134m). A 16h, le soleil descend derrière un sommet, simulant le coucher de soleil; nous saisissons l’instant avant de descendre nous réchauffer dans la salle à manger.

  • Journée de Upper Pisang (3400m) à Manang (3600m)

L’objectif de la journée est d’atteindre le village de Manang, à 18km, mais seulement 300m plus haut, où nous passerons une journée complète d’acclimatation à l’altitude. Après notre première nuit dans une chambre bien isolée (!), nous démarrons la journée sur-motivés par les paysages spectaculaires tout autour de nous. En descendant vers Lower Pisang pour rejoindre la piste, le lever de soleil sur l’Annapurna IV et les villages est un moment magique. Malgré le souffle un peu court dans les premières montées et un passage de ruisseau acrobatique (les pierres sont gelées!), nous nous engageons sur la piste vers le village de Humde, à 10km.

Comme la veille, le paysage est bluffant et le silence impressionnant: entre les monts qui dépassent les 6000m, la piste circule au milieu d’une « plaine » (nous sommes tout de même à 3300m d’altitude!) parsemée de pinèdes et de pâturages. Ici, les paysans élèvent des yaks, qui paissent tranquillement en liberté et sont très dociles (pas d’accident à signaler de notre part concernant un yak agressif!). La première partie nous semble longue, car nous ne croisons plus de village ou restaurant régulièrement comme c’était le cas à plus basse altitude. Finalement, nous atteignons Humde et sa piste d’atterrissage en moins de 3h. Pas de vol au moment où nous passons, mais nous imaginons combien les décollages et atterrissages doivent être impressionnants, avec les montagnes entourant la piste! Pour éviter les désagréments liés à l’altitude, nous sommes contraints de boire beaucoup d’eau; les points de remplissage se faisant plus rares, nous devons multiplier les bouteilles et charger un peu plus les sacs.

Nous reprenons la route pour atteindre le village de Bhraga (3500m), situé à 6km de Humde, en 2h. Le chemin est toujours aussi agréable, bien qu’il n’y ait plus d’ombre. Le soleil brûle mais ne chauffe pas, le vent étant trop froid. A Bhraga, nous nous octroyons 1h30 de pause. Nous rencontrons des trekkeurs qui se préparent à monter au « ice lake », un lac situé à 4600m d’altitude! Le dernier tronçon, entre Bhraga et Manang s’avère bien plus simple que prévu et nous arrivons en 30min à destination. Le dénivelé se situe dans la ville même de Manang et est donc vite parcouru. La rue principale, avec son alignement de boutiques, hôtels, restaurants et même cinémas, nous fait penser au quartier de Thamel, à Katmandou! Comme nous restons 2 nuits sur place, nous privilégions un hôtel assez confortable. Reste à voir si la chambre est aussi bien isolée qu’elle en a l’air; la température devrait descendre vers les -10°C cette nuit…

*difficile d’imaginer qu’un carrosse ait pu un jour passer par là! Les jeeps passent non sans difficultés; nous disons donc « jeepable » au lieu de carrossable!

Publicités

6 réflexions sur “Trek des Annapurnas – partie 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s