Petit bilan sur le Népal

Après le mois que nous avons passé au Népal, il est temps de dresser un petit bilan de ce qui nous a marqué, positivement ou négativement. Mais d’abord, quelques chiffres pour résumer notre séjour… Nous sommes arrivés le 5/11/2016 par avion à Katmandou et repartis le 1er/12/2016 via le poste frontière de Sunauli. Nous avons donc séjourné 27 jours dans ce pays, dont:

  • 10 jours à Katmandou
  • 10,5 jours en trek autour des Annapurnas
  • 4 jours à Pokhara
  • 2,5 jours sur la route !

Sur le trek, nous avons parcouru 150 km à pied, passé le col le plus haut du monde à 5416m et marché sous des températures allant de -10°C à +25°C.

Ce qui nous a plu:

  • Le trek du tour des Annapurnas: nous avons eu un temps idéal, les paysages sont magnifiques et c’est accessible sans guide. Pas trop de monde en cette période et tout de même de belles rencontres.
  • La vallée de Katmandou et ses temples: la promenade est très agréable, les gens sont accueillants, les temples sont bien entretenus et faciles d’accès.
  • L’atmosphère posée de Pokhara, idéale après un long trek, mais pas plus de 4 jours!
  • La nourriture (voir ci-dessous).
  • Notre coup de cœur: Swayambhunath. L’atmosphère spirituelle qui y règne, la lumière au soleil couchant et la vue sur Katmandou en font notre meilleur souvenir.

Ce que nous avons moins apprécié:

  • Les prix « touristes » appliqués dans les bus et les hôtels, surtout en fin de trek.
  • La pollution et le manque d’éducation à ce sujet (les poubelles ne sont pas souvent utilisées, même par les jeunes générations, pourtant sensibilisées à l’école aux questions d’environnement).

 

Infos sur la nourriture népalaise:

Beaucoup de trekkeurs disent que l’on ne mange que du dal bhat sur le circuit des Annapurnas. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, l’offre d’hôtellerie s’étant développée, on trouve un large choix de spécialités népalaises dans la plupart des tea houses. Nous n’avons pas goûté à tous les plats, mais nous avons essayé de varier les plaisirs. Nous pouvons donc donner un rapide aperçu de ce que nous avons découvert dans la culture gastronomique du Népal.

Le dal bhat: c’est LE plat emblématique du Népal, consommé quotidiennement par une grande partie de la population. Ce repas complet et économique (sauf au dessus de 2500m, cela devient un plat de luxe!), est servi à volonté. Il est composé d’un dal (un genre de soupe de lentilles ou de pois), accompagné de riz, d’un papad ou papadam (fine galette ronde et craquante) et d’un curry de légumes ou viande selon les versions. Achards ou chutney sont ajoutés pour relever le plat.

20161130_pokhara_154

Les meilleurs dal bhats sont ceux des petites gargotes

Le thali, au Népal comme en Inde, est un assortiment de spécialités. Au Népal, cela ressemble donc beaucoup au dal bhat, puisqu’il s’agit d’un assortiment de légumes épicés, servis dans un grand plat, autour d’un dôme de riz, et accompagnés de dal, de curry, de pickles et de papad.

Le thé: les népalais dégustent du thé à toute heure. Que ce soit du « black tea » (thé noir sans lait), avec lait, « masala » (aux épices) ou à la menthe. Les locaux le boivent assez sucré.

Au petit déjeuner, nous avons testé le pain tibétain, qui s’accompagne de salé (fromage) ou de sucré (miel, confiture). Il s’agit d’une galette frite, réalisée à base de pâte à beignet: croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur! Bien consistant pour tenir le trek!

La cuisine de rue occupe une place importante au Népal, avec beaucoup de spécialités frites. On retrouve des influences est-asiatiques (Chine, Vietnam) et indiennes: riz frit, nouilles sautées ou chowmein, currys, spring rolls, samossas…

161109_patan_-111

Samossas, Pakoda, Jeeris et autres fritures sont meilleurs dans la rue!

Côté snacks, les momos sont des ravioles, généralement au légume, mais on en trouve aussi à la viande. La pâte à raviole ressemble plus à celle utilisée pour les gyosas chinois que pour nos ravioles européennes. Les pakodas sont des beignets, à base de légumes, fromage (paneer) ou encore poulet.

Nous n’avons pas goûté de dessert local, mais nous n’avons pas eu l’impression que cela était dans la culture népalaise de finir le repas par un en-cas sucré. Dans la rue nous avons retrouvé les habituelles sucreries indiennes: barfis (à base de lait concentré sucré) et surtout jeeris (jalebis en Inde): ces spirales frites sont plongées dans du sirop de sucre pour le plaisir des gourmands!

flag_of_nepal-svg

Le drapeau népalais est le seul au monde non rectangulaire

By Drawn by User:Pumbaa80, User:Achim1999 [Public domain], via Wikimedia Commons

Pour voir tous les articles concernant le Népal, utilisez le menu « accès par catégorie », dans la colonne de droite (en bas dans la version mobile du site).

Accéder à la galerie photo du Népal.

Voir les trajets parcourus au Népal.

Publicités

2 réflexions sur “Petit bilan sur le Népal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s