On a volé le Taj Mahal!

Jeudi matin, nous nous levons pleins d’espoir: c’est notre dernière chance pour visiter le Taj Mahal (le monument est fermé le vendredi pour permettre aux musulmans d’aller à la mosquée à l’intérieur de l’enceinte du Taj). Nous sommes très déçus en apercevant l’épais brouillard qui enveloppe la ville. Nous nous rendons tout de même à la porte ouest, qui ouvre avant les autres entrées, à 7h. Déjà, une petite file d’attente s’est formée. Le billet d’entrée a augmenté ici aussi, et nous sommes dépités devant le tarif demandé aux Indiens (40 rs contre 1000 rs pour les étrangers). Nous devons ensuite passer un portique de sécurité: les femmes d’un côté, les hommes de l’autre. Petit moment de panique après avoir passé le sas, quand je me rends compte que Franck a disparu. Après avoir tourné en rond quelques minutes, je me renseigne auprès d’un des gardes: pas d’inquiétude, le sac est interdit à l’intérieur du site et il a dû le déposer à la consigne. De fait, il est de retour au bout de 15 min (elle est loin la consigne!) et nous pouvons débuter la visite, qui s’avère assez insolite. Le brouillard est tellement dense que les monuments apparaissent au fur et à mesure. C’est dommage pour les jolies perspectives depuis le jardin, mais l’effet de surprise est garanti!

Le Taj Mahal est un mausolée construit par l’empereur Shah Jahan au XVIIè siècle, en l’honneur de sa femme Mumtaz Mahal, décédée en donnant naissance à leur 14ème enfant. Le tombeau est situé au cœur du bâtiment, qui est d’une symétrie parfaite jusque dans les jardins qui l’entourent. En marbre blanc et marqueterie de pierre, c’est un édifice magnifique, entouré de quatre minarets situés aux quatre coins de la plateforme. Grâce à cette plateforme qui abrite les tombes de Shah Jahan et de sa femme, le Taj est surélevé, si bien qu’on ne voit que le ciel en arrière plan. Avec la brume, pour nous, la vue est assez restreinte, mais cela ne nous empêche pas d’apprécier la visite. Le Taj est entouré d’un mur d’enceinte en grès rouge, une mosquée se dresse à l’ouest et à l’est un bâtiment similaire a été construit pour respecter la symétrie. A l’intérieur, les cénotaphes sont entourés d’une clôture en dentelle de marbre et les motifs en pietra dura sont très fin, mais nous ne pouvons pas prendre de photo.

Après 2h de visite, nous rentrons prendre un petit déjeuner, avant de partir à la chasse au cash! En effet, les entrées des monuments ayant augmenté, il nous faut de nouvelles ressources. D’autant que nous comptons acheter les billets de train pour nos trajets futurs et que l’Indian Railway n’accepte pas de paiement en CB… Bien pratique par les temps qui courent! Nous attendons 45min devant un distributeur, dans une file peu disciplinée: le montant maximum étant fixé à 2000 rs par carte, chacun vient avec plus de 5 cartes de crédit. Certains tentent de négocier avec ceux qui sont devant pour gagner quelques places, on nous regarde de travers… Pourquoi ces touristes viennent-ils prendre notre argent?! Le distributeur tombe en panne juste devant nous. Cela devient compliqué, nous n’avons plus le choix et partons échanger ce qu’il nous reste d’euros dans une agence Thomas Cook (les seuls à garder un taux fixe en ce moment). Cela nous permet ensuite d’acheter nos billets de train; pour les prochains jours, il faudra privilégier des hôtels plus chers qui acceptent les CB…

Nous quittons la gare en début d’après-midi et nous rendons à pied sur la rive Nord de la Yamuna. Le brouillard s’est levé, il commence à faire chaud, nous avons donc bon espoir d’apercevoir le Taj Mahal depuis le parc Mehtab Bagh, sur fond de soleil couchant. La route est longue et nous avons du mal à trouver un pont piéton permettant de traverser le fleuve. Toutes les 5 min nous devons refuser les rickshaws qui nous interpellent. Une fois traversé, sur l’autre rive, nous découvrons une autre facette d’Agra. La population, majoritairement musulmane aux abords du Taj, est ici Hindou. Des enfants jouent dans la rue – très peu passante – et nous saluent. Ils nous suivent en demandant du chocolat! Arrivés au parc, nous avons une mauvaise surprise: le prix a triplé! Pour garder le peu de liquidités qu’il nous reste, nous continuons sur le chemin qui contourne le parc. Il débouche sur le fleuve, de l’autre côté duquel le Taj Mahal est bien visible. Le cadre est probablement moins joli que dans le parc, mais la vue est gratuite!

Au retour, nous croisons un bus de touristes; c’est dommage, ils ne voient pas la vie dans le quartier qu’ils sont en train de traverser. Nous ne les envions pas, trimbalés d’un site touristique à un autre, d’une boutique à un restaurant… Nous traversons la Yamuna par un pont ferroviaire, dont l’accès de maintenance est emprunté par les locaux. En dessous, des montagnes de déchet s’amoncellent dans le fleuve. Des habitants font la lessive dans de grands bacs, avant d’étendre les textiles colorés sur le sable. Du pont, nous avons également vue sur un autre monument, moins visité: le « Baby Taj » ou Itimad ud-Daulah, le premier mausolée de marbre blanc construit sur les rives de la Yamuna. De retour dans le centre touristique d’Agra, nous prenons un raccourci le long du fleuve pour regagner plus vite l’hôtel. Nous avons marché 15km et les jambes commencent à tirer! Nous tombons alors par hasard sur un quartier Hindou, juste au pied du Taj Mahal. A un grand cimetière succèdent des temples et des Ghats de crémation. L’atmosphère est extrêmement calme, alors qu’à peine deux rues plus loin, une horde de touristes (étrangers comme Indiens) se presse devant l’entrée du Taj. Il nous faudra passer par cette agitation avant de regagner l’hôtel pour nous remettre de la vingtaine de kilomètres parcourus!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s