Mysore minute

Après notre séjour au frais, à Ooty, nous quittons la montagne et le Tamil Nadu pour retourner vers les villes du Karnataka. Mais avant de rentrer à Bangalore, nous avons décidé de faire une halte à Mysore, ville dynamique au riche passé. Nous prenons le bus assez tôt, avec pour objectif d’arriver en fin de matinée. Notre chauffeur semble pressé et nous sommes secoués tout au long du trajet. La première partie de la route est une succession de virages à travers la forêt, puis les plantations de thé, jusqu’au village de Gudalur. A partir de là, le tracé est moins sinueux et les paysages plus dégagés. La région, au confluent des Etats du Tamil Nadu, du Kerala et du Karnataka, compte plusieurs parcs nationaux. Nous traversons ainsi la Mudumalai Tiger Reserve et le Bandipur National Parc, deux espaces protégés où il est possible de voir de nombreux animaux plus ou moins sauvages. Et effectivement, nous croisons deux éléphants et un grand nombre de singes et de daims: plus efficace qu’un safari!

Nous atteignons Mysore après 5h de trajet. Après s’être enregistrés à l’hôtel, nous nous empressons d’aller au palais du Maharaja. Ayant prévu de repartir dès le lendemain, il nous faut être pragmatiques! Contrairement au Nord de l’Inde, les prix n’ont pas doublé dans cette région, mais la visite est plus contraignante: interdiction de prendre des photos à l’intérieur du bâtiment, et obligation de laisser les chaussures à l’entrée. Nous commençons par profiter des jardins paysagers, autour du monument, pour prendre quelques clichés, avant de faire la queue pour le vestiaire. Il y a un monde fou, bien qu’on soit en plein milieu de semaine! Mais le bâtiment vaut la peine d’attendre un peu: c’est le plus beau palais que nous avons visité  jusqu’à présent en Inde. La visite audio-guidée nous fait traverser des salles plus grandioses les unes que les autres. La décoration est magnifique et mêle des influences de la Renaissance européenne aux arts traditionnels indiens. Le seul bémol est ce sentiment de manque d’âme ou d’histoire, en comparaison aux palais du Rajasthan. En effet, la résidence du Maharaja de Mysore, toute de bois, s’étant consumée dans un terrible incendie au début du XIXè siècle, le nouveau palais, reconstruit au même emplacement, est relativement récent. Cela a eu pour avantages une meilleure conservation grâce à l’utilisation de matériaux résistants au temps, et l’intégration de l’électricité dès la construction. La nuit, des milliers d’ampoules éclairent le bâtiment dans une mise en scène féerique.

Un peu cassés par les chocs thermiques (il fait de nouveau très chaud à Mysore), nous terminons la journée dans un bon restaurant italien, à proximité de notre hôtel. La ville étant réputée pour son artisanat (bois de santal, soie, encens) et pour un temple important situé sur une colline voisine, il nous faudra revenir une autre fois pour compléter la visite! Le lendemain matin, nous prenons le bus en direction de Bangalore. Les 3h de trajet sont vite passées et, après un détour par le consulat de France, nous rentrons chez Cathy et Rahul. Un petit luxe pour un voyage en tour du monde: se sentir enfin chez soi! Il nous reste une semaine pour nous reposer et nous préparer à changer de continent.

Publicités

Une réflexion sur “Mysore minute

  1. Matthieu dit :

    Vos trajet en bus ont l’air assez agité tout de même … En même temps ça fait parti de l’aventure.. En tout cas toujours de magnifiques photos. De superbes paysages et des architectures impressionnantes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s