Petit bilan sur l’Inde

La fin de notre séjour en Inde est arrivée et ce weekend nous entreprenons un véritable périple pour changer de continent. Après 2 mois intenses dans ce pays vraiment immense, l’heure du « petit bilan » a sonné! Mais d’abord, quelques chiffres pour résumer notre séjour… Nous avons passé la frontière le 2/12/2016 à pied, via Sunauli, et avons quitté l’Inde le 22/01/2017 en avion, depuis l’aéroport de Bangalore. Nous avons donc séjourné 51 jours dans ce pays, dont:

  • 4 jours dans l’Uttar Pradesh (Varanasi, Agra)
  • 11 jours au Rajasthan (Jaipur, Udaipur, Jodhpur, Jaisalmer)
  • 3 jours à Delhi
  • 14 jours à Bangalore
  • 6 jours au Kerala
  • 1 jour dans le Tamil Nadu (Ooty)
  • 1 jour à Mysore
  • 11 jours dans les transports (bus, train), soit… 20% du séjour!

india_administrative_divisions_fr-svg

By Superbenjamin (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)%5D, via Wikimedia Commons

Au total, ce sont plus de 3650 km parcourus en transports locaux, sans compter les trajets urbains. Nous avons expérimenté les différents climats de l’Inde et rencontré des températures allant de 0°C à +35°C.

Voir aussi, l’itinéraire en Inde.

Ce qui nous a plu:

  • La variété des paysages qu’offre le pays: des plaines brumeuses de l’Uttar Pradesh aux Backwaters du Kerala, en passant par le désert du Thar, au Rajasthan, ou les collines verdoyantes des Nilgiris… Le pays est tellement grand que tous les climats sont représentés, ce qui offre une magnifique palette de couleurs.
  • La balade en house-boat, au Kerala, tellement coloniale, mais si agréable! Cela tranchait un peu avec le reste du voyage mais reste un moment inoubliable.
  • La splendeur des monuments du Rajasthan, encore imprégnés d’histoire et de mystère.
  • La nourriture (voir l’article).
  • Notre coup de cœur: La nuit dans le désert du Thar, expérience vraiment magique où nous étions (presque) seuls dans la nature!

Ce que nous avons moins apprécié:

  • L’augmentation des prix dans le Nord du pays (rien à signaler dans le Sud): parfois plus de 300%! Mais dans la plupart des cas, cela était justifié par une restauration remarquable du site.
  • Les taux de change excessifs et la malhonnêteté des bureaux de change qui ont profité de la difficulté à trouver de l’argent liquide. Globalement, dans le Nord de l’Inde, les arnaqueurs sont nombreux, sans scrupules et très imaginatifs (agences de voyage factices, faux restaurants, « guides » locaux, etc.) Il faut rester très vigilant.
  • Le fait de ne jamais avouer son ignorance: lorsque les Indiens ne savent pas ou ne comprennent pas, ils disent « Oui, oui! » Cela mène à des quiproquos répétitifs et au final, on n’obtient jamais ce que l’on a demandé… Épuisant à la longue!
  • La pollution omniprésente, surtout dans le Nord, où de véritables déchetteries à ciel ouvert sont fréquentes en pleine rue. A part au Kerala, la population semble totalement désintéressée par la question (cela ne gêne personne de faire sa lessive dans une rivière où flottent les détritus) et nous avons plusieurs fois été confrontés à la bêtise humaine (les gens jettent des bouteilles en plastique devant le panneau « protégez la nature, ne jetez pas vos déchets plastiques »…).

Pour voir tous les articles concernant l’Inde, utilisez le menu « accès par catégorie », dans la colonne de droite (en bas dans la version mobile du site).

Accéder à la galerie photo de l’Inde.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s