Chili: le bilan

Ça y est, cette fois nous quittons vraiment le pays. Il faut dire que nous avions prévu de sauter le pas en Patagonie, mais nous avons changé le programme après avoir compris que le budget pour l’Argentine était sous-estimé. Voyons le côté positif de la chose: cela nous a permis de découvrir une région supplémentaire de ce pays coup de cœur! Lire la suite

Un, deux, trois… Soleil!

C’est après une bonne nuit de sommeil sur le parking de San Pedro de Atacama que nous nous réveillons jeudi matin. Les pluies de la veille ont laissé le ciel parsemé de nuages et le soleil ne s’est pas encore levé : il fait frais, pour ne pas dire froid. Nous prenons le chemin d’un point de vue donnant sur le Valle de la Luna, un peu plus haut sur la route de Calama, pour tenter de capter les premiers rayons solaires. Lire la suite

Le Salar d’Atacama

Lorsque nous décidons de descendre vers San Pedro de Atacama, mercredi matin, l’aube n’a pas encore pointé le bout de son nez. Nous avons eu froid et surtout mal aux jambes, ne trouvant pas de position adéquate pour dormir dans la petite voiture de location. A 5h, n’en tenant plus, nous prenons la route qui redescend vers San Pedro, dans l’espoir de pouvoir y prendre le petit-déjeuner au chaud. Lire la suite

De l’eau dans le désert

Mardi 14 mars, nous allons à l’aéroport de Calama récupérer une voiture de location que nous avions réservée quelques jours auparavant. Nous faisons le trajet à pied (7km), sous un soleil de plomb et chargés avec nos gros sacs, accompagnés par un chien qui nous a adoptés depuis le trajet aller du camping. Celui-ci nous suit partout depuis deux jours, Lire la suite

Jetlag latitudinal

Nous quittons El Calafate assez tôt le 11 mars au matin, après avoir rangé (avec satisfaction) la tente au sec. Notre bus est plein, pas très confortable par rapport aux précédents (cela reste 10 niveaux au-dessus du confort des transports indiens, mais on s’habitue vite au luxe…!), et nous avons les places devant les toilettes, autrement dit pas les mieux placées!… Nous partons à l’heure prévue (8h30), mais le trajet nous semble bien long. Lire la suite