Campeche et Edzná

C’est sous des trombes d’eau que nous quittons la ville de Puebla vendredi en fin de journée. La chaleur s’est accumulée toute  la journée jusqu’à ce qu’un gros orage éclate, déversant des litres de pluie et inondant les chaussées mal drainées de la cité. C’est ce moment-là que nous avons choisi Lire la suite